logotype
Friday, 25 August 2017 12:36

Ay No Se : letras... et traduction

Ay No Sé, Vacilón y Resaca (letras originales haz clic )

L'album Vacilón y Resaca de Chi Weu & Frenezik est totalement en langue espagnole. Cela va de soi : nueva cumbia, reggaeton et autres styles tropicaux, album en parti réalisé à tenerife (Iles Canaries), bref, le projet a beau avoir comme origine deux français des Landes, la langue de Don Quichotte est présente partout. Voilà pourquoi en parallèle de la sortie de l'album nous proposons des traductions en langue de Molière (ainsi que les paroles originales). Aujourd'hui attaquons-nous à Ay No Sé (Ah, je ne sais pas, en francais), un morceau qui pose la question simple : on se tue à la tâche tout notre temps ou on lâche prise ?   Ecouter "Ay No Sé"

Sous le soleil proche de la mer je me sens bien
Le jour passe lentement, tranquillement
Le soleil toujours à côté me chauffe le visage, c’est clair
Que le truc bien dans tout ça est que ça ne me revient pas cher. (bis)

Que vas-tu faire ? Le chômage est fini.
A voir, bhen me trouver un travail par là !
Mais attends... ce n’est pas encore aussi clair,
Parce que l’ouvrier reste toujours en bas.
Je veux des aventures, pas rester bloqué dans la boue.
Ouvrir les portes : que se passe-t-il de l’autre côté ?
Suer pour mon compte, pas celui du maître.
Lever mon verre dans des fêtes avec du rhum et du lait de coco
Je veux être fatigué de sortir comme un fou
Danser sur les chemins sans aucun but
Changer de sens lorsque me prend l’envie
Et ne rien faire du tout quand j’ai la flemme mon pote !

Ah, je ne sais pas, ah je ne sais pas ! Je suis parti et je ne sais pas
Ah, je ne sais pas, ah je ne sais pas ! Si tu mérites que...
Ah, je ne sais pas, ah je ne sais pas ! Je revienne te voir...
Ah, je ne sais pas, ah je ne sais pas ! La routine, quitte-moi !

Quelle chaleur il fait dehors ! et pire si tu n'as pas d'ombre
Si tu n'as pas de casquette et que tu travailles sur un chantier
Ca a plus le goût du ciment que de la glace à la vanille.
Le sable sert juste à jeter dans la bétonnière
Oú sont les filles et les saveurs ?
J'ai juste le bruit et la saleté m'entoure.
Je veux m'échapper de cette merde,
Je voudrais des rythmes sauvages et plus délires.
Oú sont les plages et la chaleur (sens fig.)
J'ai juste des douleurs et les mains trop dures
Je veux oser et ne plus avoir de doute.
Je voudrais des rythmes sauvages et plus délires.

 

letras :

Bajo el sol cerca del mar me siento tranquilo ....
El dia pasa lentamente,  despacito...
El Sol siempre al lado me calenta la cara, claro
Que lo bueno de esto es que no me sale caro   (x2)       

 

Que vas a hacer ? se te termine el paro
A ver - Pues buscarme p’allá un trabajo.
Pero espera - aun no está tan claro.
Porque el peón siempre se quedará abajo.
Quiero aventuras - no estancarme en el lodo
Abrir las puertas -   que pasa del otro lado
Sudar pa mi cuenta - y no la del amo
Brindar en fiestas con ron y leche de coco
Quiero tener cansancio – al vacilar como loco
Bailar por caminos – sin nigun propósito
Cambiar de sentido si me apetece hacerlo
¡Y no hacer nada  cuando tenga la paja amigo!

 

Ay no sé ¡ Ay no sé ¡ Me fui y no sé
Ay no sé ¡ Ay no sé ¡ si mereces que
Ay no sé ¡ Ay no sé ¡ vuelva a verte
Ay no sé ¡ Ay no sé ¡ rutina quitame

 

Que calor hace fuera, y peor si no tienes sombra
Si no tienes gorra y trabajas en obras.
Sabe más a cemento que a helado de vanilla
La arena solo sirve para tirar a la hormiguera.
Donde están las chicas y la sabrosura
Solo tengo el ruido y me rodea la basura
Quiero escaparme de aquella mierda pura
Quisiera ritmos salvajes y más travesura
Donde están las playas y la calentura
Solo tengo dolores y las manos bien duras
Quiero atreverme y no tener más dudas
Quisiera ritmos salvajes  y más travesura

Media