logotype
Monday, 08 August 2016 15:41

Mari Chi Weu

Un morceau humble qui traite de la lutte que mènent les Mapuche depuis des siècles afin de disposer de leur Terre. Ils défendent une culture, une lange, un esprit Mapuche et bien plus. Au-delà de l'Amérique du Sud ce morceau dénonce le problème de l'impérialisme et de la colonisation. Beaucoup de peuples dans le monde entier doivent lutter sans relâche pour défendre leur culture et leur propre existence, au Chili, en Argentine mais aussi sur tous les continents, il ne manque pas d'exemples de la palestine au Tibet.

Chi Weu ne prétend pas être le porte parole d'un groupe de personnes, d'un peuple ou autre, seulement une goutte de plus dans l'océan des luttes. Et tout le monde a déjà eu vent de la force des océans. A bas les frontières !

 

Un tema humilde en cuanto a la lucha que llevan los Mapuches desde siglos para poder disponer de su tierra ancestral. Defienden una cultura, un idioma, el espíritu Mapuche y mucho mucho más. Más allá aquel tema denuncia el problema del imperialismo y de la colonización. Muchos pueblos por toda la tierra tienen que luchar sin parar para defender su cultura y la supervivencia de su pueblo, en Chile y Argentina, pero tambien en todos los continentes, no faltan los ejemplos desde Palestina hacia Tibet.

 

infos >>> www.facebook.com/Mapuexpress.org/

Mari Chi Weu !
Apoyo a la lucha Mapuche.

snakee.net/index.php/latino-be…em/4-latino-beat-01

 

Traduction en français :

La Terre est généreuse, la pluie tombe.
Pour toi maman, pour toi papa de l'eau née la vie.
Terre mère, enfants malades,
Ils arrivèrent un matin les épées en l'air avec de grands chevaux.
Un massacre ! Le sang remplissant les rivières jusqu'à la mer.
Un territoire pillé, mille excuses pour tuer.
500 ans de honte, au sol à plat ventre.
Le chevalier veut te soumettre jusqu'à repentance.
Pourtant la flamme de la résistance brûle toujours,
Malgré les prisonniers les rêves restent libres,
Malgré les morts le peuple de la terre vie.
Mari Chi Weu ! Mille fois tu entendras le cri !

Un soir dans les Andes j'ai entendu chanter un guerrier
Sur un sommet, criant "demain nous vaincrons !"

Mari Chi Weu ! Nous vaincrons ! Nous vaincrons !

Les vrais terroristes vivent dans les palais
Protégés par l'état, ils gardent leurs trésors.
Les terroristes dirigent des entreprises, volent les montagnes,
S'ils pouvaient utiliser des mitraillettes ils le feraient. Tuer des familles !
L'empire colonisateur, destructeur a le désir.
Un monstre sans tête attiré par l'argent.
Le silence et le mensonge sont les armes de l'oppresseur
Qui étouffe la liberté et la transforme en douleur.

Un soir dans les Andes j'ai entendu chanter un guerrier
Sur un sommet, criant "demain nous vaincrons !"

Comment tu veux lutter ? donne moi la pierre !
Eux ils ont des balles ! Pour que tu t'en ailles !
Ta jolie vallée est devenu un lac. L'eau
Ne coule plus enfermée par des barrages !
Tu veux la liberté ? C'est clair ! et disposer de ta terre.
Le pouvoir te fait payer avec la loi anti-terroriste
Enfoirés de "chiens" ! Défendant le bourreau.
Complices de l'assassin, comme celui qui reste silencieux.

 

Media